14 février 2020 5 14 /02 /février /2020 08:50

 

 

Département 33 - GIRONDE

 

 

 

La tour, prends garde.... J'arrive !

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Mérignac est située à 6km à l'Ouest de Bordeaux, proche de l'aéroport éponyme.

 

   Coordonnées du château :

44° 49' 32" N 00° 38' 43" W
 44.825672°  -0.645445°

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Réflexion avant la vision

* Sur les cartes et dans ma brochure le site est nommé : Tour de Veyrines.

* Dans cette destination, le mot Tour n'est pas masculin comme "Tour de France" mais féminin comme "Tour défensive".

* A chaque fois que je lis ce mot je m'insurge. Même si la construction est solitaire, elle faisait partie d'un bâtiment fortifié nommé : Château.

* Ce n'est donc pas une tour que je vais voir mais le seul vestige du château de Veyrines.

 

Hoooo... Elle est haute !

 

L'Ouest et le Nord sont mes cibles

* Pour trouver ce vestige médiéval il n'est point besoin d'être intelligent. Il suffit de longer une rue nommée : Chemin de la Tour de Veyrines.

* C'est donc par les façades Ouest et Nord que j'aborde la construction bien seule au milieu de son champs.

* Derrière votre écran, je vous vois sourire en pensant :

"Chevalier, il n'y a rien à voir de fascinant !"

* Que nenni.

* Ce vestige médiéval, de 20 mètres de haut pour une base carrée de 10 mètres de côté, possède de nombreux détails :

- Les façades possèdent de la verdure (plantée par une princesse ? cheeky).

- A mi hauteur, une ouverture rectangulaire ressemble à une porte. Les trous de boulin alignés en dessous me font penser aux traces d'une passerelle.

Était ce une porte d'accès ?

- Cette ouverture communique avec une autre baie (que je vous montre dans quelques instants).

- A l'étage du dessus, l'ouverture de gauche ressemble à une fenêtre, alors que celle de droite semble être un encorbellement que je pressens être des latrines.

- Au sommet, les triples consoles m'informent que des mâchicoulis (voir vocabulaire) existaient. Etant présents sur les 4 cotés, ils forment une couronne.

- La tour ayant été arasée, il est impossible de savoir si un crénelage existait.... mais je le suppose.

 

 

L'entrée.... fermée

* Sur la façade Est, une surprise m'attend :

- La merveille n'est pas la baie rectangulaire de l'étage supérieur (dont la fonction m'est inconnue.... bien que latrines soit le mot qui me vient).

- Ce n'est pas l'ouverture carrée à mi hauteur, ressemblant à une petite fenêtre.

- C'est à la base de la construction.

* A l'origine de cette tour-porte, l'entrée en arc brisé était en bas, protégée par un pont au dessus d'un fossé. Puis, l'ouverture fut murée. La salle au rez de chassée devint une chapelle.

 

Quelle incroyable façade.... historique

 

Face à LA façade

* Tout en respectant la propriété privée et l'interdiction d'entrer dans le champ, je contourne la tour.

* Soudain je suis en émoi ! surprise

* La façade Sud révèle de multiples détails :

- Un arrachement de mur. Je pressens que ce fut le rempart.

- Au niveau de la partie supérieure de l'arrachement, une baie. C'est la porte d'accès au chemin de défense sur le rempart.

- Sur sa droite, un encorbellement que vous connaissez : Les latrines.

Avez vous remarqué que cette salle est éclairée

par la petite fenêtre de guet vue précédemment ?

- A l'étage supérieur, les vestiges d'une construction en encorbellement ressemblent à des latrines.

Avez vous remarqué que ces 2 latrines sont décalées ?

* Soudain, je repense à la porte coté Est.

Accédait elle à un rempart ?

 

 

L'intérieur :

* La propriété privée est interdite à la visite.

* Je repars vers une autre aventure Girondine.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 11ème siècle, un castellum est (serait) cité dans un texte (à vérifier).

* A la fin du 13ème siècle, le Roi d’Angleterre et Duc (voir titre de noblesse) d’Aquitaine, Édouard 1er, permet au seigneur de Blanquefort (prénommé Arnaud ?) de fortifier son manoir de Veyrines.

* Au 14ème siècle, la porte en bas de la tour défensive est murée. A l'intérieur, une chapelle est aménagée.

* En 1526, le site fortifié est acheté par la jurade de Bordeaux.

* Au 16ème siècle, des fresques sont apposées sur murs et plafond narrant certains épisodes de la vie du Christ.

* Vers 1790, les Révolutionnaires s'emparent de la construction, toujours détenue par la jurade de Bordeaux, puis la vendent comme bien national. Tous les bâtiments ont disparu sauf la tour qui eut comme fonction : Jalon pour la cartographie.

* En 1875, le site est classé aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la tour est libre et gratuite depuis la route et le chemin piéton. La tour est une propriété privée, la visite de l'intérieur est interdite.

 

La nuit tombe sur ce souvenir d'une histoire presque oubliée

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Gironde Vers Menu châteaux de la Gironde

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 17/02/2020 14:17

Comment ça ? Pour vous, l’effort rédactionnel est terriblement terrible si vous prosez sur de magnifiques ruines ?… Je ne comprends mie !… Je pensais qu’au contraire la tâche était aisée, les mots « s’imposant » d’eux-mêmes devant des merveilles…
… Quoi qu’il en soit, d’ici fin 2020 vous ne pouvez pas nous faire ça et tomber en ruine vous-même… sinon, vous faudra t-il proser sur vous !… En fait, ça ne me déplairait mie : ce serait un « bon » sujet pour ma propre prose ! (qui ne me demanderait point de terriblement terribles efforts !!!).

Le Chevalier Dauphinois 17/02/2020 18:08

* Pauvre Chevalier qui souhaitait se faire plaindre....... et même se faire câliner.
* Pauvre Chevalier qui doit toujours être parfait.
* Pauvre Chevalier qui n'a aucun répit rédactionnel.
* Pauvre Chevalier qui n'a plus le droit de montrer des églises.
* 2020 sera mon Montségur ! ! ! ! !
* L'histoire parlera du Chevalier durant 1000 ans.
*** Suis je crédible dans le rôle de Caliméro ?.... hihihi.

Pierrote 15/02/2020 14:24

V oilà article parfait pour mes yeux !
E st mon esprit, à sa lecture, heureux !
Y sont évidentes traces de vie,
R appelées par historique, ce qui,
I ndiscutablement dans mes pensées
N e sait que valeur du lieu augmenter.
E st-ce ce qui fit défaut l’autre jour :*
S ite n’avait aucun de ces atours…

M agnifique est la tour de ce castel
E nmi prairie. Seule paraît si belle !
R ehaussé est son pouvoir d’attraction
I maginant entière construction,
G randiose non pas,** mais bien défendue.
N aguère, m’est avis que les intrus
A rrêtés net au pied des remparts furent,
C omme le furent ensuite par murs

G ardés intacts de la tour maîtresse.***
I mage d’un bâti plein de rudesse,
R eprenant les « standards » du Moyen-Âge.
O ui, ne sont mâchicoulis de notre âge,
N on plus que chemin de ronde ! Passé
D éfile ainsi par ces restes trouvés,
E t latrines confortent cette idée.

G rand’joie j’ai eue mirer les portes hautes.
U ne fonction pour chacune… les hôtes
Y virent, antan, portes de salut.
E t chapelle, pour âmes, aussi le fut.
N ‘ai-je boudé sa fenêtre, nenni :
N ‘est-elle mie signe d’aisance ? Si.
E st-ce lors élément que j’apprécie…****

N e m’a manqué que la vision d’archères,
O uvrages guerriers sachant tant me plaire !
T outefois, cela ne m’a empêchée
A voir rêves médiévaux !… J’ai aimé !

* au castellas de La Roque D’anthéron.
** on lit, dans l’historique, que c’était un manoir au départ, fortifié ensuite. J’ai donc supposé que ce n’était pas une place immense… à tort peut-être ?
*** j’ai supposé que cette tour fut le donjon du castel.
**** que j’apprécie non pas parce que c’est un signe de richesse, mais plutôt parce que cela nous renseigne sur la condition des hôtes du lieu : des gens aisés, donc, pouvant se permettre d’avoir une chapelle dans leur castel/manoir.

Le Chevalier Dauphinois 15/02/2020 18:05

* Evidemment comme vous j'adore ce type de ruine entière et pourtant incomplète.
* Evidemment comme vous j'adore quand es ouvertures sont clairement identifiable et quand encorbellement sait se faire reconnaitre.
* Evidemment comme vous j'adore quand historique est connu.
* Mais hélas, toutes les constructions médiévales fortifiées ne sont point ainsi.
* C'est pour cela que je saupoudre les articles alternant : Châteaux, églises, ruines, entiers, bâtiment privés, constructions visitables, département du Nord, régions du Sud, etc......
* Ainsi je montre diversité.
* 2020 étant année 20/20.... il y aura d'autres merveilles fascinantes durant les 46 semaines à venir.
* Mais l'effort rédactionnel est terrible pour moi...terrible... vraiment terrible.........terriblement terrible.....
....... arriverais je entier ou en ruine le 31 décembre ?
* Pauvre Chevalier ! ! ! ! !