16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 08:50

 

 

Département 33 - GIRONDE

 

 

 

Perdue dans la jungle, une ruine m'appelle

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Montagne est située à 50km à l'Ouest de Bergerac, à 25km au Nord de Sauveterre de Guyenne (voir cette bastide), à 15km à l'Est de Libourne (voir ses fortifications) et à 6km au Nord-Est de Saint Emilion (voir son château).

 

   Coordonnées du château :

44° 54' 28" N 00° 04' 52" W
 44.907758°  -0.081192°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Errer comme un touriste

* Après avoir visité la petite église de Parsac, j'ôte mon armure de castellologue amateur pour chausser mon chapeau de paille de touriste.

* C'est donc un promeneur avec un appareil photo qui erre sur les sentiers en bordure des vignes et des petites routes de la vaste commune de Montagne.

* Soudain, un panneau m'interpelle.

Vais je abandonner mon chapeau de paille pour revêtir l'armure ?

 

 

Le vert devient gris.... comme le vert-de-gris des vieux objets

Est elle ?

* Au loin, cachée dans la dense végétation, une ruine semble triste, perdue, sans vie.

* Que cette construction soit ancienne est logique par la taille et l'utilisation des pierres.

* Sa position au bout d'un petit éperon rocheux me conforte sur l'ancienneté de cette ruine

* Mais une question se pose :

De quand date-t-elle ?

* L'analyse de ses fenêtres et de ses archères (si elle en possède) pourrait me permettre une datation.

* Par les épais pans de mur encore visibles, d'autres questions se posent :

Est ce la chemise du donjon ?

Ou le mur effondré d'un bâtiment adjacent disparu ?

 

 

Tour et contour

* Pour comprendre cette ruine arasée, je décide de la contourner.

* Sur sa gauche, cachées dans la végétation, je remarque des pierres construites ressemblant à un rempart, à moins que ce soit des vestiges de bâtiments.

* Sur la droite, deux niveaux de fenêtres à meneaux en croix, sur la construction que j'avais prétendue être : Le donjon.

* Dans l'angle à droite je vois..... heu...

- Des latrines.... je ne le pense pas.

- Ou des fenêtres... c'est assez rares dans un angle.

- Ou des axes de passage vers un autre bâtiment.... j'ai des doutes.

- Ou un accès à une tour d'angle disparue.

 

 

Voyez vous la pente de cet éperon ?

Tourner, c'est aussi une aventure

* Je continue mon contournement pour tenter de mieux comprendre l'âge et l'architecture de cette mystérieuse ruine.

* Légèrement avancé sur la droite, le parement d'angle d'un ancien bâtiment m'informe que le site n'était pas un petit manoir ni une construction rapidement réalisée.

* Cette face montre des pierre parfaitement tailles et très jointives.

* Avec mon œil d'aigle je tente de comprendre la fonction des ouvertures. Mais l'agrandissement de la baie du à la vétusté ne facilite pas l'analyse de loin.

* Depuis la poche arrière de mon armure, je récupère une brochure contenant le plan partiel du site réalisé au milieu du 19ème siècle.

* J'avoue que le plan ne m'aide pas à comprendre la ruine actuelle. Durant 160 ans, le site castral n'a pas été entretenu ni consolidé. sad

 

 

 

L'intérieur :

* La ruine est dans une propriété privée.

* Ses murs sont si instables qu'il est interdit de s'approcher.

* C'est donc un Chevalier heureux, pensif et interrogatif qui rejoint son destrier pour une nouvelle aventure Girondine.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* En 1330, après l'autorisation du Duc (voir titre de noblesse) d'Aquitaine et Roi d'Angleterre Edouard III, Gaillard de Malenguin fait construire une maison forte.

* En 1420, le seigneur de Malengin a pris le parti du Royaume de France. Conséquence logique : Les Bordelais, fidèle au Roi d'Angleterre, assiègent le château puis l'envahissent.

* Au 19ème siècle, le site fortifié est décrit en ruine.

* En 1978, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la ruine est libre et gratuite depuis la route et le sentier. La visite de la propriété privée est interdite.

 

 

Les vignes au loin me donnent l'envie d'un bon Bordeaux

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Gironde Vers Menu châteaux de la Gironde
Partager cet article
Repost0

commentaires

Pierrote 18/01/2021 16:36

M agnifiques ruines du Bordelais
A u mitan des vignes ! C’est beau ! Jamais
L ‘on ne sait s’en lasser ! Encore ici
E st un exemple ne dérogeant mie,
N enni, à la règle… J’ai fort aimé
G énéral aspect d’où surgit passé
I llustre non pas, mai très authentique.
N e point nommer attributs n’est critique :

M ystère ajoute à la valeur du lieu.
O n imagine, lors, ce que l’on veut,
N ourri par lectures de vieils grimoires.
T out ce qui me plait ! En esprit, Histoire
A fflue, et mirer juste quelques pierres
G énère enthousiasme, même si guère
N ombreux sont éléments toujours visibles.
E st bel vestige, bien qu’incompréhensible !

Le Chevalier Dauphinois 18/01/2021 19:45

* Ce bâtiment inaccessible se devrait d'être vu en automne, lorsque les feuilles disparaissent.
* Hélas, lors de ma visite, les feuillus cachaient une partie des murs médiévaux.
* Un jour d'hiver peut être, le vent (nouveau nom de mon destrier ?) m'emportera à nouveau en cette contrée. La ruine se donnera... à moi !

Pierrote 17/01/2021 13:35

N’y aurait-il point un lien manquant sur les mots « Dans l’angle, à droite, je vois… », § « Tour et contour » ?
Si je ne me fourvoie mie, la photo qui devrait se trouver là est dans le diaporama… Vous allez me dire : eh bien, vous voyez, pas la peine de faire le lien, vous l’avez trouvée sans ça !…

Le Chevalier Dauphinois 17/01/2021 15:28

* Que lis je ?
* Vous prétendez que moi, l'être Parfait, LE Demi-Dieu, j'ai pu commettre une erreur ! ! ! !
* Cela ne se peut point.
* Ceci est un oubli volontaire pour savoir si mes visiteuses et visiteurs lisent mes mots.
* Et puis si elles et ils vont vérifier dans le diaporama.
..... hihihi.... suis je crédible ?
* Puisque vous avez besoin des points sur les T (hihihi), j'ajoute une correction (qui n'en ai point une bien sur).
..... hihihi.... suis je crédible ?