5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 07:50

 

 

Département 26 - DRÔME

 

 

 

Voyez vous un château... même en ruine ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Les Tourrettes est située à 35km au Sud de Valence, à 20km au Sud-Ouest de Crest (voir son donjon) et à 15km au Nord de Montélimar (voir son château).

 

     Coordonnées du château :

44° 39' 58" N 04° 48' 51" E
 44.666224°  4.814291°

 

 

 

Le château : 

L'extérieur :

J'obéis

* Après avoir visité la Tour du Diable de Livron sur Drôme (la voir ici) mon destrier trotte majestueusement vers le Sud.

* Soudain, ce pégase a une idée : Survoler une colline.

Pourquoi a-t-il cette pensée saugrenue ?

* Si vous lisez mes croisades castrales sur ce blog depuis quelques temps, vous savez que mon équidé a un don : Il ressent les poussières médiévales construites.

* C'est donc contraint et forcé que je dois le suivre (puisque sur son dos je suis).

* A l'Est du petit bourg, je découvre ce panneau.

 

Aidez moi à comprendre ce chaos !

 

 

Le vieux village sur la colline

* Comme souvent, lorsqu'il y a un château médiéval, des maisons s'agglutinent autour pour profiter de "sa" protection.

* Conséquence, Je ne suis pas surpris de voir des pans de mur épais mais non défensif le long du chemin.

* Certaines maisons sont très ruinées mais d'autres ont été consolidées au siècle dernier.

 

 

 

Comme il est joueur !

* Pour découvrir un site castral peu médiatique il faut toujours être attentif car les ruines adorent se cacher derrière les arbres ou une dense végétation.

* Mais étant un Chevalier, de plus Dauphinois (le gratin....... de la chevalerie cheeky ), je connais leur ruse.

* C'est donc sans difficulté que je vois une imposante tour d'angle quadrangulaire.

 

 

 

Sentez vous les pierres médiévales ?

Rapide description et interrogation

* Les pierres sont correctement alignées mais leurs dimensions sont aléatoires et elles sont peu jointives.

* Je suis surpris par la faible hauteur du contrefort à la base de la tour.

* L'archère droite proche de l'angle de la tour avait certainement pour but de diminuer l'angle mort. Mais mon test rapide prouve que cette astuce architecturale n'est pas très efficace.

* Sur le mur perpendiculaire, je vois plusieurs archères droites de grande hauteur. En m’approchant, il me semble voir que leur ébrasement (voir vocabulaire) intérieur est classique. Je pressens que ces systèmes défensifs date du 12ème siècle.

* Au dessus, le mur est très arasé, je pressens que point de crénelage ni mâchicoulis je verrai........

   ..... mais, mon œil d'aigle perçoit : Deux consoles.

* Je me dois de deviner sa fonction :

- Bretèche ?.... Impossible, il n'y a pas de porte en dessous.

- Chemin de ronde ?..... Impossible, je suis à l'extérieur.

- Mâchicoulis ?..... Impossible, car trop bas.

- Latrines ?...... Évidemment..... mon nez le confirme. smiley

 

 

 

L'intérieur :

* La propriété privée et habitée n'est pas visitable.

* Je rebrousse chemin non sans avoir jeté un dernier regard sur ce château âgé de 9 siècles.

 

 

Le diaporama du château est visible ici

 

 

 

Histoire du château :

* Au 11ème siècle, construction du château demandé par les moines de l'abbaye de Cruas (à vérifier).

* Au 16ème siècle, réalisation de modifications de confort (fenêtres, etc...).

* En 1962, le château est inscrit aux Monuments Historiques.

* A la fin du 20ème siècle, le propriétaire réalise de nombreux travaux de consolidation et de confort.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis le chemin en respectant les limites de la propriété privée. La visite de l'intérieur est interdite.

Nota : Parfois ce site est nommé : Château de la Cheysserie.

 

 

Être devant c'est la mort, être derrière c'est... fléché !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 26

Vers Menu châteaux

de la Drôme

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 06/05/2020 20:21

L ‘image est belle : votre destrier
E t vous, volant par-dessus Dauphiné !
S ûr que l’on a déjà de quoi rêver !…

T ant plus que nous menez dans lieu perdu.
O n connaît mieux de ce bourg grande rue «
U niforme » et sans âme, à mon avis…*
R avie je fus qu’ayez cette partie
R eculée de l’ancien village prise
E n photo pour nous : c’est une surprise !
T rop menus vestiges là sont restés ?
T ant pis ! Faire avec je m’en vais tâcher !…
E h oui, vous savez bien que femmes sont
S i difficiles à contenter ! Font

D ‘un désir réalité !… Or, j’avoue
A voir succombé à certains atouts :
U ne série d’archères droites fut
P our moult me plaire. Ce sont attributs «
H istoriques », et en eux je revois
I mmanquablement la vie d’autrefois…
N ul doute que castel a dû, antan,
E tre défendu mais pas très puissant.**

D es consoles sont autre témoignage
R appellant que place est du Moyen-Âge.
O n se doute que vous êtes extasié
M irant ce fantôme !… « mignon » péché…
E t pans de murs de la vieille cité,

P our sûr, sont bien agréables à voir.
S pectacle, en fait, n’a été repoussoir,

N enni, sauf qu'à mes yeux fut un peu court…
B ien pensez : faut qu’elle râle toujours !***

* du moins, pour ma part je ne connaissais de Les Tourrettes que la rue qui traverse le bourg, quand on a quitté l’autoroute et que l’on veut aller ensuite dans le fin-fond de certaines parties de la Drôme.
** je m’avance peut-être bien, mais c’est mon sentiment : petit castel ce fut.
*** je pense que j’ai bien deviné ce que vous aurez pensé en lisant ma prose, n’est-il point vrai ?

Le Chevalier Dauphinois 07/05/2020 13:12

* Quel bonheur !...... Ma Pierrote râle.
* Mais, si, mais si, bonheur cela est......
....... car elle ne râle point contre moi mais pour la petitesse (de l'article).
* Ainsi, intéressée elle fut......
........ ainsi, elle me dit : "Encore......... oui, encore Chevalier !"
* Que voila phrase que j'adore entendre.
** Heu.......
........ Mon propos n'est point coquin car Chevalier je suis.
** Je voulais dire que.... heu.... Ma Dauphinoise est..... heu.......
(je vais clore mon message, je pressens que les mots me manquent).