8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 07:50

 

 

Département 26 - DRÔME

 

 

 

Voyez vous une merveille Dauphinoise au loin ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Mercurol est située à 55km au Sud de Vienne, à 20km au Nord de Valence et à 5km à l'Est de Tournon sur Rhône (voir son château).

 

     Coordonnées du château :

45° 04' 37" N 04° 53' 38" E
 45.077104°  4.894149°

 

 

 

Le château : 

L'extérieur :

Butte et but

* Durant des siècles, le Rhône fut une frontière naturelle entre de nombreuses provinces.

* En mon Dauphiné, il n'est pas étonnant de voir des collines portant un château pour surveiller la vallée de ce fleuve.

* Face au Vivarais, Mercurol fut assez éloigné du fleuve tumultueux et assez proche de la frontière.

Que reste-t-il du château ?

 

 

Mon jardin d'Eden avec feuilles de vigne et château fort !

Ho hisse ! 

* Pour visiter le château, dans la commune de Mercurol  il faut prendre.... l'impasse du rempart (cela ne s'invente pas).

* Puis, monter, monter, monter...... (pauvre Chevalier qui doit toujours grimper vers son Graal).

Est ce le mur de mes lamentations ?

* En réalité, je longe un rempart en galets roulés qui devait certainement entourer le village médiéval puis rejoindre le château.

 

 

Une motte qui n'est point de beurre 

* Enfin j'arrive devant le rempart du château.

* Comme celui du bas, le mur est réalisé e galets roulés. C'est logique. En cette terre de culture de la vigne il n'y a point de rocher ni de montagne. Proche du Rhône, le matériau de construction est logiquement : Le galet.

* Cela n’empêche pas de construite des tours flanques rondes.

* Bien que ce rempart ait été arasé et aussi "partiellement" détruit, il montre la puissance de ce site médiéval fortifié.

* Sur la droite je vois..... Hooo.... une merveille ! 

 

Diantre !.... Un donjon sur motte

 

 

L'intérieur :

Entrer, c'est voyager dans le temps Il me faut encore monter pour atteindre ce donjon médiéval

* En un bond, je suis dans la basse-cour du château.

* Derrière moi, les vestiges d'un bâtiment dont je ne peux point donner de fonction.

* Sur la droite, l'épaisseur du rempart m'impressionne.

* Bien que le site ne comporte que peu de bâtiments ou de bases de mur, avec la pente, l'espace castral est facilement identifiable.

 

 

La tour maîtresse

* Pauvre donjon qui a du avoir de nombreuses vies (stockage d'outils, refuge de vigneron, etc...).

* Pourtant, il garde sa fierté et des traces de son passé.

* L'arrachement du mur m'informe qu'il n'était pas au centre de la cour mais était aussi utilisé pour la défense. Cette architecture ressemble au site Normand de Château sur Epte.

* En ses entrailles, le moyen âge se devine plus qu'il se voit. Les hommes ont ajouté du ciment et  des ouvertures d'aération.

* Mais je pressens que les trous de poutre ont plusieurs siècles.

 

 

La fin, c'est l'éternité et l'immensité

* Mes chausses plantées à la base du donjon, je peux admirer la globalité du système défensif.

* De là, je peux surveiller la maturité du raisin. Cette année sera bonne pour le côte du Rhône.

* De suite, je quitte ce site castral pour réserver quelques tonneaux chez les viticulteurs.

* Soudain au loin, mon œil d'aigle voit une tour qui n'est point distillerie.

* Je vous entends pouffer derrière votre écran.... pourtant tour défensive il y a au delà du Rhône.

* Je me dois de visiter la ville fortifiée de Tournon.

 

 

Le diaporama du château est visible ici

 

 

 

Histoire du château :

* En 1064, une seigneurie est citée dans un inventaire de la Baronnie de Clérieux.

* Au 11ème siècle, un seigneur de Mercurol est cité dans un texte (à vérifier).

* Au milieu du 20ème siècle, la végétation envahit le site castral devenant "invisible".

* En 1996, la commune achète la ruine oubliée. Une association de sauvegarde est créée. Les volontaires se chargent de débroussailler la motte puis de consolider les constructions.

* Au 21ème siècle, la découverte du site castral est libre et gratuite. Bien que les murs et la tour aient été consolidée, soyez toujours très prudents dans une ruine.

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

Du haut de ce donjon 40 siècles (au moins) me contemplent

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 26

Vers Menu châteaux

de la Drôme

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 10/05/2020 13:39

M arches je vois tout au long du chemin.*
E st-ce aisé, alors, monter vite et bien…
R âlez toujours en disant que peinez
C ontre ronces, rochers pour dénicher
U ne ruine… Etes heureux aujourd’hui !
R aisin - en bouteille ! - de ce pays,
O ui, a peut-être contribué à
L ‘agréable de ce jour, n’est-ce pas ?…**

D ‘emblée, les galets roulés m’ont séduite.
A jolivent-ils, à mes yeux, un site.
U ne si bonne senteur d’autrefois
P lane sur ces vestiges Dauphinois.
H abille la motte castrale encore
I ndestructible donjon. Il est fort,
N ous le voyons à ses murs tant épais.
E st intérieur, hélas, un peu refait…

D e grands espaces savait surveiller,
R éel atout pour toute la contrée.
O bservons que rempart l‘a défendu
M agnifiquement dans des temps perdus.
E st resté puissant même si menu.

P our sûr, j’ai aimé visiter ce lieu.
S ait-il rendre mes rêves merveilleux !***

* au début de votre visite, dans le bourg, aussi pour accéder au donjon.
** du moins, je l’espère pour vous ! c’est un crime de venir ici et ne point goûter ce si bon Côtes-du-Rhône !
*** rêves sur ces XIe, XIIe siècles dans nostre Dauphiné, emplis d’Histoire, bien sûr, grande et petite…

Le Chevalier Dauphinois 10/05/2020 17:19

* Ai je..... hic... gouté le...... hic... breuvage de ce ...... hic.... bourg ?
* Heu.... hic.... Un Dauphinois de.... hic... plus Chevalier ne.... hic.... boit pas quand..... hic... il est en service.
* Donc, ce chemin ... hic... titubait beaucoup..... hic...
........ mais ce n'est pas.... hic.... moi... qui roulait.... hic.... comme un galet !