22 mai 2021 6 22 /05 /mai /2021 07:50

 

 

Département :  22 - CÔTES D'ARMOR

 

 

 

Etre à l'ombre du Moyen Âge, quel plaisir unique !

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Dinan est située à 50km au Nord-Ouest de Rennes, à 40km à l'Est de Lamballe (voir sa collégiale) et à 20km au Sud de Saint Malo.

 

   Coordonnées du château :

48° 27' 00" N 02° 02' 42" W
 48.450079°  -2.045139°

 

 

 

 

Les fortifications :

L'extérieur :

Glaçante découverte

* Après avoir visité le château de Corseul, mon destrier m'amène à Dinan où une auberge l'attend avec de la paille fraiche et de la soupe aux artichauts pour moi.

* Mais..... il fait chaud (si, si, cela arrive en Bretagne 🤣 ).

* Je décide de déguster une glace 🍨 (je vous ai déjà parlé de mon péché ici) à l'ombre d'un arbre.

* Mais comme toujours, ma glace va fondre car je suis devant une des tours du rempart m'obligeant à visiter.

 

 

 

Grâce à ce plan, un Dauphinois va conquérir cette cité Bretonne

Le bon plan

* Bien que pour moi, une glace soit le bon plan, ce n'est pas celui que je vais vous présenter :

1 - Tour Vaucouleurs.

2 - Tour Beaumanoir.

3 - Porte Saint Malo.

4 - Tour du Gouverneur.

5 - Porte du Jerzual.

6 - Tour Sainte Catherine.

7 - Tour Cardinal.

8 - Tour du Sillon,

9 - Tour Penthièvre.

10 - Porte Saint Louis.

11 - Tour de Coëtquen.

12 - Porte du Guichet.

13 - Château ou Donjon de la Duchesse Anne.

14 - Tour Beaufort.

15 - Tour de l'Horloge. 

 

 

 

Résumé de ma future errance

* Je vais donc découvrir :

- Un rempart de 2 700 mètres de longueur (pauvre Chevalier qui va encore longtemps marcher).

- Onze tours défensives (j'espère qu'elles seront bien rondes 🤗 ).

- Quatre portes fortifiées.

-- Curieusement elles ne sont pas diamétralement opposées comme pour une bastide.

-- Deux sont proches au Nord (3 et 5).

-- Deux sont proches au Sud (10 et 12).

- Un fascinant château-donjon.

* C'est avec un courage de Dauphinois que je commence mon aventure Dinannaise.

 

 

 

Les défenses sont rondes... ou... les rondeurs sont défensives

Suis je un fossoyeur ?

* Le fleuve nommé La Rance étant à 70 mètre en dessous, c'est donc dans l'ancien fossé comblé (et non des douves) que je longe le rempart.

* Le temps a fait son travail de destruction. Conséquence : Ce haut mur à l'ombre ne montre ni crénelage ni mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Pour celui qui sait lire les pierres ou ressentir le Moyen Âge, le plaisir est partout en ce rempart même arasé. Par exemple en cette tour de Beaufort (14) :

- Où la rondeur de cette belle titille mes sens.

- Où les fentes verticales me rappellent les défenses.

- Où l'encorbellement latéral me ramentevoit les petits et grands besoins. 😮

* Ces latrines ne sont point uniques sur la longueur, en voici une autre, toute aussi odorante. 🤣

* Cette errance sur un sentier entouré d'herbe est une recherche de tous les détails.

- "Tous" ne signifie pas que les latrines, mais..... aussi.....

 

 

 

3 générations défensives se côtoient

.... Les systèmes défensifs

* Evidemment, un rempart n'a pas été prévu pour qu'un Dauphinois le longe en mangeant une glace. Sa fonction est de dissuader un ennemi et aussi le repousser.

* Cette mission est assurée :

- Par des tours plus ou moins profondes (la tour du Gouverneur en fer à cheval est très originale) protégeant les murs.

- Par des mâchicoulis.

- Par des archères simples du 13ème siècle.

- Par des archères arquebusières du 15ème siècle, parfois camouflées par la végétation comme les soldats de notre siècle. 🤣

- Par des fentes de tir du 16ème siècle avec un ébrasement extérieur important.

- Par des canonnières du 16ème et 17ème siècle dont certaines disposées à 90° augmentent l'angle de tir sans fragiliser le rempart.

* Evidemment, toutes les fentes de tir sont positionnées sur plusieurs niveaux.

 

 

 

La Porte Saint Malo mène-t-elle à la mer ou la mère ?

Les portes

* Une cité ceint d'un haut mur ne permet ni d'entrer, ni de sortir.... évidemment.

* Il faut donc des portes qui se doivent être défensives et défendues.

* Il y a la mystérieuse porte Saint Malo (3) :

- Elle est curieusement très avancée comme tour.

- Elle semble comme accrochée à 2 demi-tours rondes.

- Elle arbore :

-- De puissants mâchicoulis.

-- Deux hautes fentes pour les flèches de levage m'informant que le pont fut long.

* Puis, la rondouillarde porte de Jerzual (5) :

- Avec ses mâchicoulis, ses fentes, sa baie fermée de la salle des gardes, ses pierres multicolores et sa rondeur évidemment....

.... j'ai une grande tendresse 🤩 pour cette tour-porte.

* Puis, dans l'alignement du rempart, la classique porte du Guichet (12) :

- Avec ses deux tours rondes encadrant l'entrée.

- Avec ses archères droites et ses archères-arquebusières sur la périphérie.

- Avec sa herse dont il ne reste que le rail de guidage.

- Avec son assommoir.

 

 

 

Que voila donjon unique, puissant et élégant

Le château :

L'extérieur :

Les rondeurs plates

* A quelques mètres (à gauche) de la porte du Guichet, apparaît une masse "presque" en dehors du rempart.

- La vue satellite confirme mon ressenti.

- Le donjon Ducal est détaché du rempart, relié à la ville par un pont.

* Son architecture tranche par son élégance, sa hauteur et sa puissance.

* Ce donjon oblong est/semble composé de 2 tours rondes reliées.

* Cette tour-palais (puisque telle est l'expression souvent usitée) se compose de 5 niveaux et d'une plateforme (récente - voir historique).

 

 

 

Elégante force

* En regardant ce donjon-logis Ducal, je suis fasciné par sa force apparente mais surtout par son élégance.

* Chaque détail semble avoir été placé pour le raffinement et l'habitabilité. Par exemples :

- Ce retrait rompant la monotonie d'une surface plane.

- L'arc de décharge servant de "bretèche" tout en étant aérien.

- L'asymétrie des petites ouvertures rectangulaires de lumière.

- Pour les mâchicoulis, les multiples consoles sculptées dont la plus basse, très longue, rompant la rigueur habituelle de ce système défensif.

- Les petites fenêtres trilobées ainsi que les fenêtres à meneaux en croix entre des consoles.

* Tout n'est que détails asymétriques d'ingéniosité, avec une élégante force. 😍

* Puis, sur l'autre face, la symétrie reprend ses droits.

- Les deux rondes tours sont identifiables.

- Elles encadrent des fenêtres à meneaux en croix et surtout un pont levis comme figé dans le temps.

 

 

 

L'intérieur :

L'échec : C'est la vie

* Hélas, trois fois hélas.... close est la porte.

* Il est vrai que mon sablier m'indique que c'est l'heure du repas.

* Je quitte donc ce lieu historique pour déguster.... des crêpes évidemment.

 

 

 

Le diaporama du château et des fortifications est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du bourg et du château :

* Au 11ème siècle, un château (en bois) sur motte est construit proche de La Rance. Une famille nommée Dinan est citée.

- Les archéologues pensent qu'il est abandonné quelques dizaines d'années plus tard au profit de l'actuelle cité.

* Au 13ème siècle, le Duc de Bretagne (voir liste) Jean Ier achète la seigneurie puis fait construire un rempart autour de la petite cité.

* En 1359, durant la guerre de succession de Bretagne, Bertrand du Guesclin défend la ville contre les Anglais.

* En 1373, presque sans combattre, les Dinannais ouvrent les portes à l'armée de Roi de France (voir liste) Charles V.

* En 1380, le Duc (voir titre de noblesse) Jean IV rentre en Bretagne après plusieurs années d’exil en Angleterre. Voulant marquer son pouvoir sur cette cité au rempart impressionnant, il fait construire durant 4 années, au Sud de la ville, un donjon habitable de plus de 45 mètres de haut.

* En 1382, le Duc de Bretagne demande à Patry de Châteaugiron (voir cette famille) de surveiller les travaux du donjon effectués par le maitre d'oeuvre Etienne Le Tur, puis de veiller aux dédommagements des expropriations des maisons (ou propriétés) attenantes.

- Ces expropriations pour construction d'un système défensif ou d'une résidence seigneuriale (et même établissement d'un vivier) étaient courantes, mais s'accompagnait toujours d'un dédommagement/compensation parfois défini en justice.

* A la fin du 15ème siècle, pour adapter les systèmes défensifs aux nouvelles armes à poudre, le Duc de Bretagne modernise les remparts.

* Au milieu du 16ème siècle, le donjon est "aménagé".

* A la fin du 16ème siècle, durant les guerres de Religion, Philippe Emmanuel de Lorraine, Duc de Mercoeur (voir cette famille) est chef des ligueurs.

* En 1598, à la tête d'une puissante armée (3000 hommes), le Roi de France (voir liste) Henri IV attaque puis s'empare de Dinan. Les troupes Catholiques composées d'une centaine d'hommes se réfugient dans le donjon et résistent durant 2 semaines.

* Au 17ème siècle, bien qu'habité par le gouverneur de la ville, le château se dégrade lentement. Peu de travaux sont réalisés. De plus la toiture en ardoise fuit.

* Au début du 18ème siècle, la guerre de succession d'Espagne fait de nombreux prisonniers majoritairement Anglais. L'armée Royale de France décide de réparer le donjon pour le transformer en prison. Le toit est remplacé par une terrasse en pierre.

* Vers 1790, durant la Révolution Française, le donjon devient prison Républicaine.

* En 1886, le château, les portes défensives et le rempart sont classés aux Monuments Historiques.

* En 1904, la décision est prise de ne plus utiliser ce donjon comme prison.

* En 1906, la municipalité achète le château puis rénove les salles pour exposer des objets archéologiques.

* En 1908, ouverture officielle du château-musée.

* Vers 1916, la salubrité pour la conservation des objets exposés n'étant pas optimale, le donjon perd son statut de musée pour être remplacé par : Un château d'histoire.

* En 2014, dans les salles du château, des travaux de modernisation des expositions sont réalisés redonnant vie à ce bâtiment unique.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur des remparts est libre et gratuite. La visite de l'intérieur du château est payante. Veuillez vous renseigner sur les jours et horaires d'ouverture.

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

Ce pont est l'inaccessible rêve d'un Dauphinois en croisade

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux des Côtes d'Armor

Vers Menu

châteaux des

Côtes d'Armor

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pierrote 25/05/2021 19:53

D ame ! Que le spectacle est fort et bel !
I mpression que « n’ont fait dans la dentelle »,
N enni, les seigneurs pour se protéger
A insi qu’âmes vivant à leurs côtés.
N ous sommes face à rempart très puissant

C eignant le bourg, et des tours, importants
O uvrages pour la plupart en rondeur
T ant plaisant à nostre guide ! Bonheur
E st-ce, il est vrai, de mirer ces bâtis
S ans lesquels la muraille* aurait subi

D ommages certains, assaillants très peu.

A vec les portes, esprit est bien heureux !
R udesse se lit, médiévalité.
M agnifiques sont. Je les ai aimées,
O ui, pas spécialement toujours pour mêmes
R aisons que vous**, mais toutes je les aime !

B eaucoup plus d’archères j’aurais voulues.***
R avie je fus, cependant, d’avoir vu
E tendue des fortifications et
T ant original donjon. Pour sûr, est
A typique, élégant et placé bien.
G rand fossé, tout autour, dit, ô combien,
N ombreux durent être assauts avortés.
E t pont-levis a dû faire rêver

N on seulement vous,**** aussi, ennemis !…
B eautés partout ai-je encontrées, ici !

* le rempart.
** cf. porte de Jerzual notamment.
*** oui, je le sais, il y en a de montrées, mais elles sont peu nombreuses par rapport aux défenses des XVIe, XVIIe siècle (et je sais que vous n’y êtes pour rien !).
**** cf. info-bulle de la dernière image de votre article.

Le Chevalier Dauphinois 25/05/2021 20:31

* Imaginez ma fatigue après ce périple...... sous une chaleur écrasante ! ! ! !
* 2 700 mètres de marche pour immortaliser le rempart..... sous une chaleur écrasante ! ! ! !
* 11 tours à enlacer, toutes plus rondes que la normale...... sous une chaleur écrasante ! ! ! !
* Etc......... sous une chaleur écrasante ! ! ! !
* Pauvre Chevalier si arassé..... sous une chaleur écrasante ! ! ! !
* J'espère que biseX je vais avoir.... sous une chaleur (humaine) écrasante ! ! ! !..... hihihi.