7 juin 2019 5 07 /06 /juin /2019 07:50

 

 

Département 13 - BOUCHES du RHÔNE

 

 

Est ce une église fortifiée ou un château fort ?

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Fontvieille est située à 25km au Nord-Ouest de Salon de Provence, à 22km au Sud-Ouest d'Avignon et à 10km au Nord-Est d'Arles.

 

     Coordonnées de la tour :

43° 43' 32" N 04° 42' 06" E
 43.725629°  4.701618°


 

 

La tour : 

L'extérieur :

Démonstration d'intelligence ! surprise

* Étant un Castellologue très intelligent (en plus d'être beau et musclé) cheeky j'ai une théorie lumineuse pour trouver la Tour médiévale de ce bourg, but merveilleux de ma matinée.

* Mon idée : Trouver la rue de la Tour des Abbés. wink

* C'est donc avec succès que ce raisonnement m'approche d'une incroyable construction !

 

Un sage logis accolé à une tour très défensive

 

La tour

* Rapidement je délaisse le long bâtiment accroché à la tour pour ne l’intéresser qu'à la haute construction.

* Que vois je sur ce coté ?

- La base de la tour est de forme carrée.

- Elle possède 5 niveaux.

- Elle est construite en grand appareil régulier.

- Les pierres parfaitement taillées sont magnifiquement jointives. Cette tour a donc été construite sur la demande d'un puissant personnage.

- Les traces de l'ancien toit du logis sont encore visibles.

- Les mâchicoulis (voir vocabulaire) sont posés sur 5 consoles en retrait.

- Les 4 cotés de la tour possédaient des mâchicoulis.

- L'arrachement de la partie supérieure montre l'épaisseur du mur et le remblai.

 

 

Le logis

* Cette longue construction accrochée à la tour m'interpelle. Est ce un paquebot fonçant vers l'avenir ?

* Le premier niveau est composé de pierres moins bien taillées que celles de la tour mais posées en lits très jointifs.

* Les deux niveaux supérieurs ont des pierres pauvrement taillées, peu jointives et de dimensions très diverses.

* La modernité se lit dans les fenêtres.

* Pourtant, quelques baies rappellent l'époque médiévale :

- Fenêtre trilobée.

- Fenêtre à meneaux en croix avec arc de décharge au dessus.

* Avec les petites ouvertures situées sous le toit actuel, j'ose émettre l'hypothèse qu'une salle de guet défensif existait.

 

 

 

La tour.... toujours

Voyez vous la tour escalier à gauche ?

Comment accédait on dans les étages de ce donjon ?

* Par un escalier en colimaçon construit dans une petite tour polygonale semi hors d'œuvre.

* Pour éviter la rupture défensive, des mâchicoulis ont été construits sur cette tour-escalier.

* D'après les spécialistes, ce donjon possédait :

- Une salle de justice.

- Un confortable logis.

* Voyant les deux niveaux supérieurs avec de belles fenêtres trilobées, j'ose penser que ces pièces étaient là.

 

Que voila un terrifiant donjon

 

 

 

Un sommet fascinant !

* Bien que le sommet de ce donjon ait été arasé et fortement détruit, je me délecte de l’élégance des détails, comme ses belles fenêtres.

* Soudain, sur la droite, à l'intérieur, de curieux trous me fascinent.

Connaissez vous leur utilité ?

* Ceci est un pigeonnier. Cela signifie que le propriétaire du site fut un personnage important, car le pigeon était un met de noble riche.

 

 

L'intérieur :

* Le donjon n'est pas visitable.

* Je repars vers une autre aventure castrale sur la même commune.

 

 

Le diaporama de la tour est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du site fortifié :

* En 1337, début de la Guerre de Cent Ans. Bien que la Provence soit éloignée des zones de conflit Franco-Anglaises, les Routiers font des incursions.

* En 1343, Jeanne Ier de Naples devient Comtesse de Provence. Cette accession suscite des convoitises.

* Vers 1348, Pierre de Canillac (ou Canhilac), abbé de Montmajour, fait réaliser un avant poste (une tour défensive habitable) pour protéger l'abbaye contre le puissant et envahissant seigneurs des Baux qui a pris le parti contre la "Reine Jeanne" et la maison d'Anjou.

* Au 15ème siècle, un "château" est accolé à la tour.

* A la fin du 15ème siècle (?), le site devient l'habitation et le lieu d’exercice du Receveur Général de l'abbaye, gérant les revenus mais aussi la justice.

* Vers 1790, le site est récupéré par les Révolutionnaire puis partiellement vendu comme bien national.

* En 1927, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* En 1958, la tour est achetés par le peintre Carl Liner. Des travaux de confort sont effectués. Quelques expositions sont proposées par le couple, propriétaire du lieu.

* En 2003, sa veuve donne le site à la ville de Fontvieille.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite en respectant la propriété privée. La visite des fortifications intérieures est interdite. Des expositions sont parfois organisées dans une salle basse, veuillez vous renseigner.

     Nota :

- Le blason de la ville de Fontvieille est un lévrier.

- Cette représentation est due au blason de la famille de Canilhac.

- Il est fascinant de constater que, malgré la Révolution Française, le Moyen Âge et ses seigneurs sont toujours présents en notre 21ème siècle.

 

Quelle magnifique tour défensive avec pigeonnier

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 13

Vers Menu châteaux
des Bouches du Rhône

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 09/06/2019 13:37

T ant de chance qu’ayez grande malice !
O ui, permit mirer ce bel édifice.*
U ne intelligence hors du commun
R equise était, c’est vrai !* Vous êtes l’un

D es plus perspicaces des Chevaliers
E n ce monde, dans le cosmos entier !
S ur piédestal devrait-on vous hisser !

A h ! Comme l’on dit : si n’existiez point,
B ien faudrait vous inventer, c’est certain !
B on… Sont terminés nombreux compliments :
E nfler vont vos chevilles, et ce-faisant,
S aurez ne plus entrer dans votre amure :

F inies les découvertes d’anciens murs !
O r, dans ce domaine excellez, je dis.
N ous en procurez encore aujourd’hui
T rès belle preuve avec ce donjon-tour.
V ous avez raison** (oui… comme toujours !) :
I l est fascinant que site ait gardé
E mpreinte médiévale. Est là ancrée
I mage de puissance par hauteur.
L es mâchicoulis, eux aussi, ont l’heur
L ivrer, par nombreuses consoles, richesse
E vidente du lieu. Vraie forteresse

P ossédant un appareillage autant
R égulier, confort pour ses habitants,
O rgueil dut être aux yeux d’iceux, jadis,
V itrine de force, d’un temps : délice !
E t pigeonnier confirme tous ces dires,
N oblesse montrant, fait pour éblouir.
C e qu’il m’a manqué ici ? Dame ! Rien,
E n somme ! Contentée j’ai été bien !

* lire 1er § « Démonstration d’intelligence ».
** votre toute dernière phrase du Nota dans l’historique.

Le Chevalier Dauphinois 09/06/2019 21:25

* Hihihihi
* Je ris, car ayant écrit cet article il y a longtemps, je ne me souvenais plus de mon introduction....
..... c'est donc avec surprise que j'ai lu tous vos merveilleux (et vrais bien sur) compliments sur moi.
* Hihihihihi
* Le fou rire passé, je constate que cette tour (pourtant religieuse) vous a séduite.
* Je vais donc continuer mon analyse des bâtiments "Catholiques".......... Hihihihihi