23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 07:50

 

 

 

Département :  07 - ARDÈCHE

 

Quelle merveilleuse surprise !

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Saint Martin de Valamas est située à 40km à l'Est-Sud-Est de Le Puy en Velay, à 35km à l'Ouest de Valence, à 20km au Sud-Ouest de Lamastre (voir son château) et à 5km au Nord-Ouest de Le Cheylard (voir son château).

 

   Coordonnées du prieuré :

44° 56' 12" N 04° 22' 08" E
 44.9365855337°  4.3688678742°

 

 

 

Le prieuré 

L'extérieur :

Définition

Qu'est ce qu'un Prieuré ?

* Le prieuré est souvent une abbaye de moins grande taille, menée par un prieur, lui aussi souvent rattaché à une abbaye.

* C'est un "moyen" d'ancrer le Christianisme dans une vallée reculée.

* Par les dons, les droits et les impôts, c'est une des multiplies solutions pour acquérir de l'argent.

 

Encorbellement et échauguette sont les merveilles offertes ! 

 

La découverte

* En arrivant par l'une des routes venant du Sud-Est ou du Sud-Ouest, le touriste, même pressé, ne peut pas manquer de voir sur la gauche, cette construction dans une rue en angle.

* La forme cubique et anguleuse tour est adoucie par la ronde échauguette.

* Derrière votre écran, je vous entends dire :

A quoi servaient les 2 pierres en encorbellement ?

* Bonne question.

* N'imaginant pas que des latrines aient pu être implantées coté Sud, mon hypothèse est que ce fut une bretèche (voir vocabulaire).

 

 

 La façade Est

* Avec impatience, je contourne le bâtiment.

* L'autre façade montre une autre échauguette d'angle et deux bretèches.

Avez vous remarqué la base ?

* La construction est posée sur le rocher.L'autre face est aussi défensive

 

 

Où est l'entrée ?

* Avec envie, je frôle, je touche, j'enserre (virtuellement) cette fascinante construction.

* La dernière façade montre une ronde construction que je suppose être : Une tour escalier.

* Sous le toit, je remarque des ouvertures de guet correspondant à une salle de repli accédant aux échauguettes et aux bretèches.

* La porte est au bout du petit escalier extérieur.

 

 

L'intérieur :

* Hélas, la propriété privée n'est pas visitable.

* En reprenant le chemin du retour, je suis interpellé par une autre construction.

  

 

 

Un maison forte 

* De l'autre coté de la rue, en alignement du prieuré, une façade de maison d'habitation attire mon attention.

* Elle possède en son centre une construction en encorbellement posée sur une console triple.

* Je suppose qu'avant l'agrandissement de la route et la privatisation des lieux, ce bâtiment appartenait au prieuré.

* L'ensemble formait une entrée au bourg et, peut être, un péage.

* Cette maison n'étant pas visitable, je me console en rêvant à l'autre site médiéval fortifié de la commune : Le château de Rochebonne.

 

 

 

Le diaporama du prieuré fortifié est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du prieuré :

* Au 11ème siècle, les moines de l'abbaye du Monastier Saint-Chaffre fondent un prieuré.

* Au 16ème siècle, durant les Guerres de Religion, le prieuré est fortifié.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis la route et le petit parc. La visite de l'intérieur des propriétés privées est impossible.

 

 

Quel magnifique symbole de maison forte

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 07

Vers Menu châteaux de l'Ardèche

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 24/10/2018 22:12

P ourtant je n’aime pas vraiment bâtis
R elatifs à religion. Mais ici
I l m’a plu mirer cette construction.
E st-elle simple, sans moult d’ambition,
U nissant force, aussi délicatesse.
R egard ne perçoit, certes, forteresse
E t ne sont défenses du Moyen-Âge,

S auf que donnent d’icelui une image,
A mes yeux du moins. M’ont-elles contentée.
I l est vrai qu’appareillage « a joué »
N ‘étant trop remanié si l’on omet
T outes les ouvertures. Façade Est* est

M agnifique, m’a « emballée », pour sûr
A vec son austère sommet et murs
R eposant sur rocher. L’on pourrait croire
T émoignage d’un castel fort là voir.
I nvitation au voyage est ce site,
N on par les hommes dont ce fut le gîte.

D isons plutôt que grâce à vous j’ai pu
E ntrevoir habitat d’un pays du

V ivarais, et « plonger » dans autre temps.
A donc : avez tous mes remerciements.
L ‘heur avons de connaître lieux ainsi,
A typiques, incongrus même si,
M erveilles ne sont toujours. Ont gardé
A ssez d’éléments venant du passé
S ur lesquels on s’appuie pour bien rêver…

* vue notamment par l’image du lien « l’autre façade ».

Le Chevalier Dauphinois 25/10/2018 09:40

* Plusieurs mois avant mon errance en Vivrais, j'avais coché sur ma carte de castellologue amateur de nombreuses communes possédant un site fortifié d'origine médiévale.
* Ce fut donc une surprise de voir (sur le dos de mon destrier évidemment) ces encorbellements et autres petits détails.
* Entre 2 ruines parfois difficiles d'accès, entre 2 châteaux presque entiers, j'ai beaucoup de plaisir à me "délasser" devant une petite construction où, calmement, il faut trouver un indice défensif.
* En mangeant une glace (car il faisait très chaud) mon errance fut un vrai grand plaisir.
* Je suis heureux que vous éprouviez ce sentiment car il n'est pas toujours facile de transmettre par écrit la beauté d'un petit site historique.