7 juillet 2020 2 07 /07 /juillet /2020 07:50

 

 

Département :  07 - ARDÈCHE

 

 

 

Je pressens des heures de découverte

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Saint Montan est située à 40km au Nord-Ouest d'Orange, à 20km au Nord-Est de Vallon Pont d'Arc (voir son château) et à 15km au Sud-Ouest de Montélimar (voir son château).

 

   Coordonnées du château :

44° 26' 27" N 04° 37' 22" E
 44.440989°  4.622987°

 

 

 

Le château :  

L'extérieur :

Avant Propos

* J'ai visité ce site magnifique il y a de nombreuses années.

* A cette époque, je ne savais point que blog j'allais créer.

* Je réalisais des "souvenirs" sur des diapositives qui me servaient à faire quelques diaporamas "familiaux".

* Conséquence : J'ai peu d'images à vous montrer par rapport à la grandeur du site (village et château) . Mais peut être qu'un jour, j'y retournerai.

 

 

Les arbres viennent caresser les vieilles pierres

Religiosité et châteaux

* Le Vivarais est terre de châteaux dont l'architecture est chaque fois une surprise.

* Ce Vivarais fut terre des évêques, dont la puissance exista jusqu'à la fin du 18ème siècle.

* C'est donc avec les yeux brillants et la bave (de joie bien sur) aux lèvres que je découvre cette masse défensive composée :

- D'un double château au sommet.

- De maisons dans la pente entourées de plusieurs remparts.

 

 

La montée

* Passer des portes fortifiées, marcher dans des ruelles empierrées, monter vers le sommet défensif est un plaisir unique qui ne se vit que dans peu de sites.

* Franchir la "porte de tour" (car tel est son nom) c'est voyager dans le temps.

* Oups.... Je vous sens perdus. Je suis déjà dans le 15ème siècle alors que vous êtes restés au 21ème.

* Pour me rattraper dans ce retour vers le passé, je ne vous propose pas une DeLorean DMC-12 mais un plan de l'ensemble fortifié.

Voyez vous les 3 remparts chronologiques du bourg ?

 

 

 

L'intérieur du bourg :

Deviner l'existant

* Le village ayant été abandonné durant plusieurs siècles, les pans de murs sont parfois minimaux.

* Mais si vous savez regarder, vous verrez  :

- Des bases de murs de petites maisons médiévales (qui avaient certainement 2 niveaux).

- Des vestiges ou traces de murs épais correspondant à un des 3 remparts du bourg.

Des fentes verticales défensives.

 

 

Je suis surveillé

* Durant la montée, pendant que je tente de comprendre les vestiges, je sens sur ma nuque un pesant regard.

* Ce sont les fantômes des soldats m'observant depuis le crénelage du château.

* Je montre "ma patte blanche", ainsi les flèches ne sont point tirées depuis les archères.

 

Le vieux donjon a encore fière allure

 

 

L'intérieur du site castral :

Le château primitif

* Dans cette partie partiellement en ruine "non consolidée", j'avance avec précaution.

* Les pierres  roulent sous mes chausses.

* Lentement je contourne la chapelle des pénitents.

* A nouveau, je vous sens perdu. surprise

* Étant un Chevalier, je me dois de vous aider en vous montrant le plan.

* Puis en contournant le bâtiment religieux, j'entre dans une cour possédant une cubique construction :

- C'est le donjon primitif construit sur le rocher.

- Sa base extérieure mesure 6 mètres par 7 mètres.

- A cause de son arasement, je ne peux pas définir si crénelage et mâchicoulis (voir vocabulaire) existaient.

- Je suis surpris de ne pas voir d'archère droite.

* Ce donjon semble entouré d'un rempart comportant un chemin de ronde.

* Derrière le mur, coté Nord-Ouest, je vois d'autres constructions.

* Ne voyant aucune porte entre le vieux donjon et les nouveaux bâtiments, il me faut ressortir pour trouver une entrée.

 

 

Que voila construction cubique au confort minimal

Le château neuf

* Après avoir traversé un encadrement de porte, j'entre dans une vaste cour nommée : Esplanade des seigneurs.

* Je suis surpris par la rusticité des constructions. Je pensais naïvement que le château "neuf" serait plus riche en décoration, en sculpture. En réalité, ce château a pour fonction le contrôle des vallées et la marque du pouvoir. Conséquence, il a été fait pour des soldats, J'ose affirmer que ce fut un "logement de fonction".

* Je vous sens encore perdus.... Donc je vous offre un croquis.

* La pente du chemin de ronde m'informe que le "château neuf" est construit au sommet de la butte.

* Plus loin je vois la barbacane, la tour haute et.....

   ...... les appartements seigneuriaux en travaux.

* Hélas, je n'ai point de droit de franchir une barrière.

 

 

La fin

* Comme vous le constatez, le site est immense.

* Mais certains bâtiments étant partiellement fermés le jour de ma venue, je me fais la promesse d'y revenir...... avant le 22ème siècle.

* C'est donc un Chevalier aux yeux brillants de plaisir qui redescend les ruelles en franchissant des portes défensives d'au moins 6 siècles..

 

 

Le diaporama du site défensif est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* A la fin du 11ème siècle (ou début 12ème ?), un donjon à base rectangulaire est construit à l'Est sur le sommet de la colline rocheuse.

* En 1108, un chamoine de Viviers est cité dans un texte. Son patronyme est : Dalmas Saint Montan.

* Au début du 12ème siècle, un famille noble, nommée  Saint Montan, est citée dans un texte sans détail d'une construction fortifiée (leur appartenait elle ?).

* Vers 1171, le castrum de Saint Montan est cité dans un texte de don d'une église au prieuré de Saint Médard, par l'évêque de Saint Vivier (voir liste).

* Au 13ème siècle (?), le donjon est entouré d'un puissant rempart. De nouvelles maisons sont construites dans la pente.

* En 1250, dans le castrum de Saint montant est signé un acte de don entre, d'un part, Guillaume de Naves, sa femme Vierne et son fils Guillaume de Balazuc  et d'autre par, le consul de Saint Marcel.

* En 1281, Guillaume de Châteauneuf (voir son château) est seigneur de Saint Montan.

Nota : La seigneurie possède plusieurs seigneurs. Il m'est difficile de faire la liste exhaustive des co-seigneurs.

* En 1302, Giraud, seigneur de Lagorce (voir liste), possède des part dans le castrum de Saint Montan (à vérifier car certains historiens supposent que c'est Albert... or il ne fut seigneur de Lagorce qu'en 1318).

* En 1303, un acte de justice cite de nom de Guillaume de de Balazuc comme seigneur de Saint Montan (à vérifier).

* En 1307, Béraud de Saint Montan, fils de Guillaume de de Balazuc, accorde des droits de justices (à préciser) à Giraud Audigier.

* En 1309, Geoffroy de Châteauneuf est co-seigneur de Saint Montan.

* En 1338, Aymar Audigier et son frère Jean sont co-seigneurs de Saint Montan pour un seizième. Ils rendent hommage pour cette partie à l'évêque de Viviers.

* En 1357, Guillaume de Sain Montan et André Audiger sont co-seigneur de Saint Montant (je n'ai pas trouvé leur quote-part).

* Au 14ème siècle, à l'Ouest est construit un nouveau château plus puissant mais aussi plus confortable. L'augmentation du nombre de maisons dans la pente crée un nouveau rempart pour la cité.

* Au 15ème siècle (?), un barbacane est construite en avant du "château neuf". Le bourg s'agrandit encore, de nouveaux remparts englobent la petite cité.

* Au 16ème siècle, des aménagements de "confort" sont réalisés dans le château (à vérifier).

* Vers 1570, durant les Guerres de Religion, la cité catholique est attaquée puis occupée par l'armée de Gaspard II de Coligny.

* Au milieu du 20ème siècle, la vieille ville ainsi que le château et les remparts sont très ruinés.

* Vers 1970, des bénévoles s'activent pour reconstruire puis redonner vie à ce site historique.

* En 1994 (?), des études archéologiques sont menées sur "les 2 châteaux".

* En 2002, par un décret ministériel, la commune, anciennement nommée Saint Montant, prend légalement le patronyme de Saint Montan.

* Au début du 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite.

 

La vidéo du château est ici - clic

 

 

Curieusement, les montagnes entourent le château

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 07

Vers Menu châteaux de l'Ardèche

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 09/07/2020 14:01

S ûr qu‘un retour, dans le futur, ici*
A valiserait du site magie.
I l faut dire que ce que vous offrez
N e prévient mie l’esprit vagabonder
T ant sont attirants pans de murs ruinés !

M ême ceux rénovés gardent encore,
O ui, cette austérité qui les rend forts.
N ous sommes face à bourg, châteaux puissants
T enu ayant en respect assaillants
A vec défenses « primaires » qui sont,
N ul doute, des anciennes, les fleurons.**

V oyons ainsi que changé a tant peu,
I l semblerait, au fil des siècles, lieu.
V ous avouerai-je que cela me siet !
A i-je aimé l’appareillage qui est
R ustre mais reflétant bien Moyen-Âge,
A ussi donjon primitif d’un autre âge.
I mpressionnée m’a, de la place, grandeur;
S urtout mirer deux châteaux : c’est bonheur !

A typique découverte ! Je suis
R avie d’avoir ce jour entrevu si
D éfiants bâtiments et village vieil.
E st leur aspect « nature » une merveille !***
C ertes, manquent bien quelques attributs,
H élas. Or, savons que fut défendu
E n moult parts cette terre. N’était « perdu »,

N enni, ce bout de Vivarais, antan.
O bservait-on vie dans ce poste quand
T out était en fonction. Très animé
A dû être secteur dans le passé !

B eaucoup de mouvement dans les ruelles
E t, avec garnison, dans les castels !
N ous attendons de nouvelles images !
E t avant-propos est heureux présage !

* cf. votre avant-propos.
** archères, créneaux…
*** aspect « nature » même si l’on voit que certaines parties sont rénovées. Cela n’ôte mie le charme de l’ensemble.

Le Chevalier Dauphinois 09/07/2020 15:11

* Diantre !
* Ma Dauphinoise est ravie .... alors que ce site appartint aux Évêques.
* Je pressens que mes publications d'églises fortifiées lui ont donné une étincelle de religiosité...... hihihi.
** Ce site étant toujours en consolidation par une association dynamique, je pressens que d'autres salles des châteaux et maisons (?) sont maintenant accessibles.
** Si le Coronavirus n'est pas revenu au début septembre, je pressens que mon destrier va m'amener vers cette province pour mieux immortaliser les pierres. Sinon, l'année suivante (puisque je suis immortel, pourquoi faire des projets si proches).
** Je ferai certainement un ajout que je publierai un jeudi (par exemple) en 2021.

Pierrote 07/07/2020 21:52

En effet, c’est « le retour vers le futur » ici !
… On passe du XVIe siècle au XIe siècle !
Cf. l'historique : la phrase « Au 11e siècle, »… qui vient après la phrase « Au 16e siècle… » ! (et cf. le § « La montée »… réf à « Retour vers le futur »… eh oui, je connais !)

Le Chevalier Dauphinois 09/07/2020 11:43

* La question est :
- "Est ce que je laisse volontairement des erreurs pour.....
....... savoir si MA Dauphinoise lit ou pas"...... hihihihi.
* Je ne répondrai à cette question qu'en l'an 2134....... Donc De Loerean obligatoire.