30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 08:50

 

 

Département :  07 - ARDÈCHE

 

 

 

Est ce un fort de Vauban ou un château médiéval ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de La Bastide de Virac est située à 40km au Sud-Ouest de Montélimar (voir son château), à 35km au Nord-Est d'Alès et à 10km au Sud de Vallon Pont d'Arc (voir son château).

 

   Coordonnées du château :

44° 21' 07" N 04° 24' 04" E
 44.351978°  4.401370°

 

 

 

Le château :  

L'extérieur :

Au loin, mais si proche

* Après avoir visité la fortification de Monclus sur Cèze dans le Gard, mon destrier prend la route du Nord pour retrouver une auberge puis voir le château de Vallon Pont d'Arc en Ardèche.

* Soudain, mon palefroi henni puis stoppe. Il a vu une grise forme.

* Je le sens me dire : "Toi, le fainéant sur mon dos, regarde !"

* Hoooo.... un château.... hoooo,

 

 

Est ce l'image d'une maman tour et de sa fille ?

 

 

Questionnement

* Bien que les arbres soient hauts, bien qu'ils soient très feuillus, ils ne peuvent point cacher le château tant il est grand.

* Mais :

Est ce un château ?

Est ce une fortification médiévale ?

 

 

Première analyse

* Le bâtiment de forme parallélépipédique montre de rondes formes aux angles.

- A l'angle coté Ouest, il montre une grosse tour défensive avec des ouvertures pour armes à poudre.

- Sur l'angle Sud-Est, une autre tour de diamètre plus petit.

- Sur les deux autres angles, il y a une échauguette.

Pourquoi cette asymétrie ?

* Curieusement, il n'y a ni crénelage ni mâchicoulis. Je pressens que ce manque doit être expliqué par son histoire.

 

Au bout du tunnel, la lumière médiévale

 

Bien défendu

* Lentement, comme pour sentir chaque pierre, j'entre dans la bastide.

* Ruelles pavées et passages voûtés s'enchaînent.

* Soudain dans le prolongement d'une ronde tour aux fenêtres avec grilles, je vois deux constructions en encorbellement :

- La première est une gargouille non sculptée (donc au dessus il doit y avoir une plateforme non couverte). 

- La seconde est une bretèche sur triple console (donc une porte doit être en dessous).

Avez vous remarqué le pigeonnier ?

* Puis, mon errance m'emporte devant l'entrée principale. Évidemment elle est protégée par une bretèche avec 2 fentes verticales défensives.

* Derrière la porte, une charmante Bastidaines avec un immense sourire (il est vrai que voir de près un Chevalier Dauphinois est plaisant blush ) me quémande quelques piastres pour visiter son logis.

 

 

 

L'intérieur :

Rappel

* La visite du château étant payante, je ne me sens pas le droit de tout vous montrer.

* Je vais donc aborder quelques sujets, ainsi votre curiosité à en voir et savoir plus vous obligera à venir en cette charmante commune du Vivarais.

 

 

Coupole et trous défensifs sont les décors dans les tours rondes

 

 

Les pièces utilitaires

* Pour entrer avec une charrette ou un cheval, il faut passer par cette porte. Evidemment, il faut montrer patte blanche sinon la mitraille sera la conséquence.

* Dans la petite cour intérieure, à chaque étage, il y a des passages "extérieurs" entre les bâtiments.

* Assurément, pour desservir les étages, il faut : Des escaliers.  Ces colimaçons tournent, tournent, tournent...... Pauvre chevalier qui a le tournis. sad

* Naturellement, dans un château défensif il y a..... des défenses. Bien sur, les tours assurent la plus grande partie de cette fonction avec des salles rondes et de nombreuses ouvertures de tir avec ébrasement (voir vocabulaire) intérieur.

- Particularité :

-- Au 19ème siècle, plusieurs salles du château ont été transformées pour l'élevage de Bombyx du murier, le ver à soie (et non le verre à soi.cheeky ).

-- Durant la visite, il est possible de voir les vers, les cocons et le filage de la soie.

 

 

Que voila salle pour faire ripaille

Les pièces de vie

* Évidemment, les périodes de paix étant plus nombreuses que celles de la guerre, le seigneur et sa famille se devaient de vivre confortablement.

* Dans ce château il y a :

- La grande salle de réception avec imposante cheminée, plafond en bois, une porte vers les appartement et une autre pour les serviteurs via la passerelle. Bien sur, de grandes fenêtres éclairent cette salle de plaisir.

- De grandes pièces pour les serviteurs et les gardes en temps de conflict.

- Une chambre avec bureau où le seigneur peut s'isoler pour rédiger des missives ou faire sa comptabilité.

- Une plus petite chambre pour les proches.

- Et surtout, une petite pièce que j'adore : Les latrines.

 

 

La plateforme

* Comme je le pressentais, le sommet n'est point couvert d'un toit. Il est donc logique de voir des gargouilles.

* A cet étage supérieur, il est possible :

- D'admirer le panorama.

- D'entrer dans les 2 échauguettes.

* Mais il n'est pas possible d'utiliser les latrines en encorbellementcheeky

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 11ème siècle, un premier château est construit. Sa fonction est de surveiller le passage Nord-Sud.

* A la fin du 14ème siècle, à la demande du Comte (voir titre de noblesse) de Roure (voir cette famille), sur l'ancienne bâtisse, un château plus puissant est construit.

* Au 16ème siècle, durant les Guerres de Religion, Henri II, Duc de Rohan, est hébergé par le Comte de Roure qui avait opté pour la religion Protestante.

* Vers 1686, le Comte de Roure se convertit à la religion Catholique.

* Vers 1629, avec l'accord du roi Louis XIII (voir liste des rois), le Cardinal de Richelieu fait araser les défenses de nombreux châteaux dont celui de Labastide.

* En 1703, Jean Cavalier, chef d'une importante troupe de Camisards, attaque, s'empare puis brûle le château et l'église.

* En 1825, le château est vendu à un métayer nommé : Pradier.

* En ce 19ème siècle, un nouvel élevage voit le jour dans le Gard et le Sud de l'Ardèche : La sériciculture. Plusieurs étages du château sont dédiés à la production de la soie.

* En 1975, le château, toujours possession de la même famille, s'ouvre au public.

* En 1978, une partie du château est classé aux Monuments Historiques.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du château et de la bastide est libre et gratuite depuis les routes, rues et sentiers. La visite du château est payante. Veuillez vous renseigner sur les horaires.

 

La vidéo du château est ici - clic

 

 

Être guetteur devait être un plaisir

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 07

Vers Menu châteaux de l'Ardèche

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 31/10/2020 20:09

L ‘heur avez d’avoir un bon destrier
A u flair, c’est indéniable, inégalé !
B eaucoup de ces équidés les prairies
A iment mieux brouter que trouver bâtis «
S avoureux » pour des maîtres tels que vous…
T out ce que je dirai : a eu bon goût,
I ci, même si manquent attributs
D éfensifs, ne sont-ils pas tous perdus.
E videmment, le bourg m’a beaucoup plu,

D éjà par ses ruelles médiévales.
E t « sas » qu’offrez est fort original.*

V eillait aux entrées, et dans le passé
I l fallait, oui, patte blanche montrer !
R i j’ai quand avez parlé de tournis !**
A vec vos huit cents ans, vous n’êtes mie
C ensé être habitué à ceci ?… !***

C ertes, tant vieil, devez être prudent !!!
A rmuré, qui plus est !… inconvénient…
S alles rondes mirées ont une odeur
T oute empreinte d’antan : c’est un bonheur !
E t tant pis si archères ne se voient :
L es ai-je imaginées comme autrefois…****

D es entrailles, me seyent épais murs,
E t voûtes des plafonds qui nous murmurent
S i grand talent de nos aïeux. Pour sûr,

R êveur laissent intérieurs de naguère,
O ù est omniprésente vie guerrière :
U n étage entier y est consacré.*****
R appelez aussi que s’est écoulée,
E xistence calme souvent, aisée.

N ‘ai-je donc boudé rénové castel,
B ien que sans ajouts eut été plus bel !

* image du lien « par cette porte », § « Les pièces utilitaires ».
** cf. § « Les pièces utilitaires ».
*** aux escaliers à vis encontrés dans tous les castels que vous avez visités…
**** parce que je pense qu’il y eut des archères, remplacées par des bouches à feu plus tard. Mais je me fourvoie peut-être bien !
***** étage de tour, pas du logis seigneurial.

Le Chevalier Dauphinois 01/11/2020 10:55

* Que lis je ?
* Le vieux Chevalier est moqué par Ma Pierrote !
* Monter au moins 872 marches......... au moins (peut être était ce 8 720 marches)..... en tournant, tournant, tournant....... ce n'est plus de mon âge.
* Pauvre Chevalier qui est moqué au lieu d'être câliné.
* Ce monde est injuste, trop injuste (signé Caliméro des escaliers).