28 février 2020 5 28 /02 /février /2020 08:50

 

 

Département 04 - ALPES de HAUTE PROVENCE

 

 

 

Comment monter jusqu'à la ruine ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Volonne est située à 40km au Nord-Nord-Est de Manosque, à 20km à l'Ouest-Nord-Ouest de Digne les Bains et à 10km au Sud-Est de Sisteron (voir ses remparts).

 

 Coordonnées du château :

44° 06' 38" N 06° 00' 56" E
 44.110785°  6.015687°

 

 

 

Le château : 

L'extérieur :

Mes hormones

* Ce jour, le soleil brille, les oiseaux chantent, les jeunes damoiselles sont en fleur. Je me transforme en Casanova avec belle chemise à jabot pour embrasser.... la vie (car étant chevalier, je n'ai point droit de biser aussi rapidement les ravissantes Volonnaises).

* Mais...... car il y a toujours un "mais" dans les belles histoires.... un souffle chaud et pierreux arrive du Nord-Est.

* Je tourne la tête pour voir : Une droite ruine.

* Cette ruine..... ruine mon projet de "bisade" pour se transformer en croisade. sad

* J'enfile donc mon armure pour découvrir un château.

Droite comme un 'i'... comme dans ruine !

 

 

Mon thé ?... Non, montée

* Gravir une pente aride dans les ronces est inhumain, surtout à 13h32.

Par quelle magie je connais l'heure exacte ?

* Tout simplement en regardant la tour de l'horloge, qui fut certainement une construction défensive du château.

* Bien qu'elle ait été cimentée, son parement d'angle en pierre m'informe de son ancienne origine.

 

 

Comme moi, elle est cassée

* Ho hisse !

* Avec lenteur mais obstination, j'avance vers la tour.

* La paroi montre des pierres de tailles différentes et peu jointives. Ce château n'a pas du être construit par un puissant seigneur.

* Je suis surpris de voir un parement d'angle utilisant des pierres de qualité plus fragile.

 

 

 

Point besoin de tirer la chevillette pour que cherre la bobinette

L'intérieur :

Entre aie... et entrailles

* Aie, ouille...... Les herbes piquantes jouent avec mes mollets.

* Qu'importe, j'avance dans les ronces pour contourner la ruine.

* Que puis je déduire de cette face intérieur :

- La tour est en ruine.

- Les murs sont épais.

- La construction possédait 3 niveaux.

- L'étage supérieure manque, donc crénelage et mâchicoulis (voir vocabulaire) ne sont pas visibles.

- L'ouverture à l'étage supérieur est une bretèche (je vous le prouve ci-dessous)

- La tour est posée sur le rocher. Elle ne possède pas de ratier (étage inférieur uniquement accessible par le haut servant de stockage).

- Sa dimension le fait penser qu'elle ne possède pas d’escalier. L'accès aux étages devait se faire :

-- Soit par un escalier extérieur.

-- Soit depuis le chemin de ronde.

-- Soit par l'intérieur avec une échelle en bois.

- Curieusement, une porte a été construite à la base de la tour. Cela explique mon affirmation de bretèche. 

 

 

Quel magnifique paysage multicolore

L'avis sur la vue

* Je traverse la porte et..... Oups.... le vide est proche.

Est ce que la falaise s'est affaissée ?

 * Comme toujours, le trésor d'une ruine est son panorama magnifique :

- Coté Nord-Est.

- Coté Sud-Ouest, vers la ville.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, construction d'une fortification sur les premières pentes de la colline. Etant sur l'axe de passage Sisteron-Digne, péage il y a.

* Au 13ème siècle, un village s'établit proche de la fortification.

* Au 14ème siècle, la tour haute est citée dans un texte.

* A la fin du 16ème siècle, en recevant une horloge, la tour basse est nommée logiquement : Tour de l'Horloge.

* Au 17ème siècle, il semble que la vieille fortification soit abandonnée au profit d'un château de confort dans la vallée.

* Au 21ème siècle, la découverte des deux tours est libre et gratuite. Bien que la ruine soit consolidée, il est préférable d'être prudent. Pour les plus courageux, la montée continue vers les sommets magiques.

 

 

Au loin, voyez vous la prochaine ruine que je vais de suite découvrir ?

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 04

Vers Menu châteaux

Alpes de Hautes

Provence

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 29/02/2020 18:39

V ous ne pouvez à destin échapper !
O r, êtes né pour ruines dénicher !
L ‘on compatit : bises vous sont passées,
O ui, sous le nez… mais on s’en est fiché ! (
N ‘auriez vos roucoulades dévoilées :
N ‘auriez donc eu d’article à proposer !)…
E t première histoire est, lors, terminée !

A la seconde, maintenant*: avez
L umière sur vestige abandonné
P u faire, et vos déductions partager,
E n n’ayant peur, nenni, d’être griffé…
S ous votre armure ?… Pouvez nous l’expliquer ?…!**

D u castel, pas grand chose n’est resté,
E t ce reste est vraiment très abîmé.

H eur avez eu pourtant détails noter
A vec lesquels pouvons imaginer
U ne place qui n’est démesurée.
T rès forte ? Je ne saurais l’affirmer.
E ut-elle, du moins, de défenses assez

P our assurer aux gens sécurité.
R empart n’est plus mais des tours ont guetté.
O n voit que sur l’une d’elles trouée
V ocation eut de protéger entrée,
E t son sommet dut être crénelé.
N ’est-ce habitat de seigneurs très aisés,
C omme appareillage donne à penser.
E st-il celui qu’il me siet moult mirer.

N ‘avaient besoin ancêtres posséder
O uvrages grands pour péages installer.
T el fut le cas dans ce lieu du passé.
A i-je sa visite fort appréciée !

* seconde histoire, donc, ou seconde partie de votre aventure.
** cf. § « Est-ce le bon endroit » : vous écrivez que vous enfilez votre armure !

Le Chevalier Dauphinois 29/02/2020 19:42

* Vous êtes cruelle.... en me rappelant mon échec de bise ET en ne m'en donnant point ce jour.
* Vous êtes cruelle.... en doutant de mes propos pour les terribles griffures sur mes merveilleux mollets.... car les plantes sont mesquines, elles savent se faufiler dans les jointures (comme le firent les "passadous", flèches vicieuses des archers Anglois).
* Vous êtes cruelles..... en me forçant à visiter des ruines ruinées aux pierres instables.... alors que les églises fortifiées sont plus solides.
** Point de bise, point de baume, point de sécurité....... Quelle terrifiante vie j'ai pour vous !
*** Signé : Caliméro........ hihihihi.
.
*-* Nota :
**-** Actuellement les faux génies du staff d'Overblog font des modifications.
**-** Cela se traduit par de nombreux bugs. Pour certains, des impossibilités d'écrire des articles. Pour d'autres, des images qui ne peuvent plus être mises dans les articles. Pour d'autres encore, des retards de publication. Puis d'autres des....... pfffff !
**-** Ces incompétents du Staff veulent (entre autre) passer nos blogs de http en https....... mais ils tâtonnent, tentent, reviennent en arrière, etc....
**-** Evidemment aucune information, aucune excuse........ Ce sont des Dieux ! ! ! ..... pfffff
**-** Dernièrement, sans prévenir, ils ont changé d'hébergeur d'images ce qui m'a occasionné des modifications.
**-** J'ai aussi des bugs mais pour le moment ils sont mineurs. J'arrive à rattraper leurs erreurs d'incompétence.... Mais comme il n'y a pas de liste des problèmes ou conséquences, il est possible que vous en voyez avant moi.
**-** Mais je ne sais point prédire l'avenir causé par ces apprentis sorciers sans pouvoir d'intelligence.
**-** Conséquence : Ayant lu le forum d'aide des blogueurs qui se plaignent, j'ai pris quelques décisions.
**-** J'ai plusieurs semaines d'avance, donc des dizaines d'articles écrits (parfois rapidement je l'avoue) avec une date de publication dans le futur. J'ai des sauvegardes de tous mes articles en html (language informatique, le code source de chaque article). J'ai mis dans des dizaines de diaporamas des images de châteaux (et églises.... hihihi), ainsi, s'il y a un bug d'image, je pourrai continuer à écrire (je l'espère).
**-** Mais je ne peux pas tout prévoir et surtout je ne peux pas corriger toutes leurs erreurs. Donc, s'il y a des impossibilités d'entrer des commentaires, de lire mes réponses, de voir les images (en espérant qu'ils ne mélangent pas les adresses comme parfois), de ne pas voir de publications durant une semaine..... cela n'est pas ma faute.
***--*** Par contre, j'ai du changer de système informatique car mon vieux PC, qui pourtant fonctionne parfaitement, est incompatible avec leur nouvelle interface.
***--*** Je ne maitrise pas encore toutes les possibilités de mon nouveau matériel informatique, donc : Je continue sur mon vieux PC (trie des images, classement, prise de note pour les articles, correction des textes, etc...). Puis je rédige dans le bog avec mon nouveau matériel.
***-*** J'espère que cela ne créera pas d'erreur d'affichage ou de mise en page nouvelle ou de différence avec l'ancien matériel. Les 3 articles (sur des "mochetés" Savoyardes que nous envahirons prochainement avec nos belles armées Dauphinoises.... hihihihi) que j'ai faits depuis ce changement de matériel n'ont pas de différence visuelle. Pour le moment c'est un peu plus long pour moi mais cela est du à mon inexpérience....... Tout réapprendre à 800 ans, c'est anti-social..... hihihi.
.
.
* Nota : J'ai l'impression que les églises passent mieux dans la nouvelle interface et mon nouveau matériel........ Je vais devoir en montrer beaucoup, au moins une par semaine..... hihihihi......(ai je le droit de mentir un peu pour ne point me faire disputer ni griffer ?).... hihihi.

Pierrote 28/02/2020 13:28

Hanté seriez-vous par les églises ?…!!!
… Je le suis !
Or, vous écrivez « Histoire de l’église » ici ! (je le sais, je suis tâtillonne, voire plus !… Désolée !)

Le Chevalier Dauphinois 28/02/2020 16:48

* hihihihi !
* Je pense que c'est cet article (ou ce château) qui est hanté.
1 - Cela a commencé par le tri des images, Lorsque je changeais certains cadrages, l'image se classait dans un autre répertoire. Evidemment j'ai cru les avoir perdues donc j'ai recommencé le tri.
2 - Le jour où j'ai entré les images dans l'article diaporama.... il m'était impossible de les envoyer groupées. Donc une par une ont été la (longue) solution.
3 - Puis, le brouillon de l'article a été perdu (je pressens que c'était un BUG d'overblog.... mais pourquoi ce jour là pour cet article ?)
4 - L'ayant écrit il y a longtemps, j'ai voulu hier soir vérifier l'article. Curieusement, il avait des titres de mauvaises couleurs et des sauts de ligne aléatoires. (cela est certainement du au bug..... mais la malédiction a continué ! ! ! ! !)
**** Mais il est vrai que j'adore les églises fortifiées depuis quelques temps....... J'en ai beaucoup photographiées (suite à mes vacances en 33-47-40) mais avec l'interdiction par Pierrote de les montrer..... je pressens que mon inconscient les voient...... même dans les titres des châteaux..... hihihihi.
******* Freud, viens à mon secours STP ! ! ! ! ! !