6 mars 2020 5 06 /03 /mars /2020 08:50

 

 

Département 04 - ALPES de HAUTE PROVENCE

 

 

 

Pourquoi mon Graal est toujours en hauteur ?

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Sigoyer est située à 40km au Nord-Ouest de Digne les Bains, à 30km au Sud-Sud-Ouest de Gap et à 15km au Nord de Sisteron (voir ses remparts).

 

 Coordonnées du château :

44° 19' 12" N 05° 57' 24" E
 44.320137°  5.956839°

 

 

 

Le château : 

L'extérieur :

Préambule

* Souvent, lorsque je vous fais découvrir un bâtiment médiéval fortifié, j'ose :

- Me permettre de vous le décortiquer avec mes yeux,

- Vous d'écrire ce que je ressens et comprends.

* Mais aujourd'hui, je vais simplement errer.

* C'est à vous de deviner, d'imaginer, de rêver avec le plan.

 

 

Saurez vous identifier les bâtiments ?

Il est là haut... comme toujours

* Une colline, un sommet, un château. Cette caractéristique est classique pour une fortification médiévale.

* C'est donc sans surprise que je vois un rempart avec des ruines.

* En voyant une habitation très consolidée à l'angle Sud-Est, je me demande si le site ruiné est visitable.

 

 

L'approche... là proche

* Je monte vers elle... la ruine.

* Je suis sur le plateau.

* Je vois une grillage (donc l'entrée serait interdite)......

    ...... Mais un panneau me dit : "Chevalier, tu as le droit."

 

 

L'intérieur :

Découvrir une ruine, c'est comme effeuiller une belle femme

* Elle se cache derrière les arbres.

* Elle ne s'est point rasée, donc ses "poils" verts chatouillent ses bases et mes pieds (ou inversement).

* Elle est si vieille que ses ossatures se sont affaissées.

* Bien qu'elle ait subi un lifting de consolidation, certaines parties dePeintre métalliste je me fais pour immortaliser cette ruine son corps (de logis) ne sont pas facilement distinguables.

* Son parement, constitué de pierres pauvrement équarries, montre l'âge de la belle.

* Sa beauté intérieure est....... comment dire.... flétrie par les années.

 

 

La tour pour le tour d'horizon

* Il ne faut pas confondre :

- Le tour du gué et la tour de guet.

* De la tour, il ne reste que le...... possible guet.....

   ...... Car de cette position, l'infini s'offre.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 11ème siècle,bien qu'aucun écrit l'atteste, probable construction d'une tour de surveillance sur la hauteur.

* Au 13ème siècle, construction d'un donjon et d'un logis. Des remparts s'accrochent à la tour de guet. Une chapelle est construite prouvant que le château est possession d'un seigneur avec sa famille.

* En 1562, le site subit un démantèlement. Les remparts sont abaissés, les tours sont écrêtées.

* Vers 1793 les Révolutionnaires saccagent le château.

* Au début du 20ème siècle, l'architecture du château est encore identifiable.

* A la fin du 20ème siècle, les archéologues se penchent sur l'évolution architecturale du site castral.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite des salles intérieures est interdite.

 

 

Voyez vous un ennemi au loin ?

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 04

Vers Menu châteaux

Alpes de Hautes

Provence

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 07/03/2020 13:42

S ource d’ennuis est-ce de comparer -
I nconscience ! - femme à ruine ruinée ! *
G are à votre ossature ! Pourrait bien,
O ui, s’affaisser sous griffures aussi bien !
Y pourvoirai-je !… Déjà je le fais.
E t oncques parement âge n’a fait !**
R aison perdez ! Que devrions-nous dire

A la vue de votre armure ? Bien pire !***
L a beauté intérieure ? Etes gougeat
P our affirmer qu’on ne la trouve pas
E n une femme dont corps est « flétri » !
S ur ce, je m‘arrête pour aujourd’hui !…

D eviner site tel qu’il fut antan ?****
E st-ce malaisé, je vous l’avoue, tant

H abitués sommes que donniez vues
A vec explications… Ici, perdue
U n peu je suis ! Mais chapelle ai notée
T rès proche de l’entrée. Lors, désarmés
E taient hôtes, ainsi danger écarté…*****

P our sûr, rêver j’ai pu grâce à ces pierres
R ondes ou non, qu’avez mises en lumière.******
O uvrage dont j’aime l’appareillage.
V oyager me fait-il au Moyen-Âge,
E t c’est le principal, n’est-il point vrai ?
N écessaire ce n’est savoir quelle est
C ette paroi ou ce bâti. Ont eu,
E nsemble, pouvoir de défendre, ont su

P ar leurs aménagements assurer
R ythme de vie des seigneurs et maisnée.
O n note une citerne sur le plan :
V rai plus, s’il y avait un siège, antan.
E t restes de rempart et tours
N ous renseignent sur les nombreux atours,
C éans, pour guetter et n’être assailli.
E tait bien lieu paré contre ennemis.

N ‘ai-je boudé les croquis et gravures.
B aignés sommes dans temps jadis, c'est sûr !

* vous référer, pour ce qui suit, à tout ce que vous écrivez dans le § « Découvrir une ruine, c’est comme effeuiller une belle femme » !
** ne connaissez-vous mie le dicton : « L’habit ne fait pas le moine » ? (= vieux habits ne font point vieille dame !)
*** en nous demandant ce qu’on peut trouver à l’intérieur ! de la poussière d’os, vu que vous affichez 800 ans et plus !!!…
**** cf. votre préambule.
***** je me souviens de votre explication, si je ne me fourvoie mie : lorsque la chapelle ou l’église, étaient proche de l’entrée, les hôtes invités y passaient - c’était la coutume - et ainsi devaient laisser leurs armes - c’était la coutume = ils entraient dans le castel désarmés = sécurité pour les hôtes receveurs. Or, sur le plan, on voit la chapelle près de l’entrée.
****** sur plusieurs images des murs.

Le Chevalier Dauphinois 07/03/2020 15:40

* En variant mes accroches et mes articles...
.......lentement, j'apprends à connaître MA Pierrote.
1 - Ainsi, ce jour je découvre que féministe elle est, car point j'ai le droit de périphraser.... hihihi.
2 - Et je sais aussi.... que dans une ruine, sans explication elle est perdue.
* Je vais donc retenter l'expérience d'un article "non-classique" pour que MA Dauphinoise se révèle encore.......
..... car, bien que Chevalier je suis, homme (et peut être Satyre) sommeille sous mon armure.
* Gnaff Gnafff....... Diabolique j'ai été et je serai.... cela est certain......Gnaff Gnafff.