22 novembre 2019 5 22 /11 /novembre /2019 08:50

 

 

Département 04 - ALPES de HAUTE PROVENCE

 

 

 

Cette entrée a-t-elle été construite pour moi ?... Pour ma venue ?

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Riez est située à 35km au Sud-Sud-Ouest de Dignes les Bains et à 25km à l'Est de Manosque.

 

 

 

Les fortifications : 

La porte d'Ayguière

Coordonnées de la porte 

43° 49' 02" N 06° 05' 38" E
 43.817338°  6.094005°

 

 

Le rire est le propre de l'homme !

* C'est en pensant à un slogan écrit sur un mur que, par le Sud,  j'arrive en souriant à Riez.

* Mais il faut que je retrouve mon sérieux car Riez n'est pas une plaisanterie, c'est une cité médiévale.

 

 

Hooo Haute !

* Face à cette tour-porte, je me sens petit :

- Petit par la taille, car cette géante est magnifique.

- Petit par sa beauté qui m'écrase.

* En lisant l'heure sur le cadran solaire je pense que je peux prendre du temps pour découvrir cette cité fortifiée. Mais cette plaque  me répond :

"L’instant le plus serein est marqué par une ombre." cool

 

 

Garde à vous !

* La salle des gardes ou peut être le châtelet de défense est devenu un habitat.

Comme ses propriétaires ont de la chance !

* En observant mieux cette tour-porte je remarque des consoles quadruples ayant été des mâchicoulis (voir vocabulaire). Pourtant je m'interroge sur cette curiosité architecturale.

* En avançant, je remarque que les 5  (au lieu de 4 pour la façade) consoles se prolongent à l'intérieur pour soutenir un plafond.

Était ce une sorte d'assommoir ?

* Derrière je vois les traces des rails de guidage d'une herse puis les fantômes des gonds d'un double vantail.

Est ce que cette porte vous emporte ?

 

 

La porte Sanson ou Saint Sol :

Coordonnées de la porte

43° 49' 07" N 06° 05'27" E
 43.818798°  6.090968°

 

 

Une plongée dans un monde plus classique

* Ne souhaitant pas de suite entrer dans la ville, je ressors en suivant les traces de l'ancien rempart, matérialisé par des murs avec fenêtres modernes.

* Soudain, je rencontre à l'Ouest une seconde porte.

* Son architecture est plus massive, plus classique :

- Une ouverture alignée à la paroi.

- Une archère à l'étage.

- Au dessus, le fantôme de mâchicoulis représentés par les nombreuses consoles alignées.

 

 

Traverser le temps

* En traversant cette tour-porte, je retrouve l'architecture classique de ce type de construction : Le paradis est il au sommet de cette montée ?

- Une entrée profonde (pour des doubles portes formant un sas).

- Un étage pour les gardes et la circulation sur le rempart par des portes latérales.

- Une plateforme au sommet pour la défense de l'entrée et des remparts latéraux très épais composés de galets roulés.

 

 

 

La tour de l'Horloge :

Coordonnées de la tour

43° 49' 09" N 06° 05' 33" E
 43.819305°  6.092483°

 

 

Monseignor, il est l'or, l'or de manger

* Paraphrasant le film de Gérard Oury titré "La folie des Grandeurs" avec De Funès et Montand, je cherche une pendule (car mon sablier est humide).

* C'est au Nord-Est, sur les hauteurs que j'ai ma réponse.

* La tour de l'horloge, une des dernières constructions défensives de l'ancien rempart médiéval, me dit qu'il est...... Tard, très tard.

* Avant qu'il soit trop tard, je vous quitte ici..... J'espère que vous retrouverez le chemin facilement...... Adieu ! wink

 

 

 

Le diaporama des fortifications est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du bourg :

* Au 5ème siècle, une cathédrale  avec un baptistère est construite. La commune devient importante. Elle est administrée par les Évêques.

* Au 10ème siècle, des membres des Vicomtés (voir titre de noblesse) de Marseille s’emparent de cette capitale régionale puis aménagent une motte castrale.

* Au début du 14ème siècle, des remparts sont construits, cinq portes défensives sont aménagées.

* Au milieu de 14ème siècle, des troupes venues d'Espagne ravagent la Provence. En s'attaquant à Riez, elles détruisent les remparts et de nombreuses maisons. Après la peste noire et les massacres, la population a grandement diminuée.

* A la fin du 14ème siècle, des remparts de circonférence plus modeste avec seulement deux portes sont construits.

* Au 15ème siècle, pour le confort de ses habitants, une fontaine est construite proche de la porte de Saint Sol.

* Au 16ème siècle, une horloge est apposée sur la tour défensive la plus élevée (au Nord-Est).

* Vers 1792, les Révolutionnaires décident la suppression de l'évêché. La commune perd son aura et les ressources financières.

* En 1921, les 2 portes défensives sont classées aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur des tours-portes est interdite.

 

 

aaaaaaaaaaaa

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 04

Vers Menu châteaux

Alpes de Hautes

Provence

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 25/11/2019 20:58

Et voilà !…
C’est bien des hommes, ça : les femmes au turbin pendant qu’eux prennent du plaisir !

… Parce qu’il faut que je vous rappelle que pendant que vous alliez faire la fête Outremonts avec Bayard, moi, je me battais aux côtés de son grand-père sur « mes « terres (en 1430) pour défendre le Dauphiné !... Merci Pierrote !

Le Chevalier Dauphinois 25/11/2019 21:02

* Merci Pierrote !
* Cela s'arrose..... Allez hop, un petit verre de Chianti..... Hic.

Pierrote 25/11/2019 11:30

B eau voyage nous faites faire ici,
O ù l’on côtoie Léonard de Vinci !*
U ne fresque pour vous réalisée :
R ien que ça ! N’avez chevilles enflées ?
G are à votre armure ! Pourrait céder !

F i de ces considérations, très beaux
O uvrages fortifiés sont nos cadeaux.
R estent deux portes en ce bourg. Elles m’ont
T outes deux plu, même si à foison,
I l faut l’admettre, ne sont de défenses.
F antastiques sont-elles par puissance
I maginée par rescapés vestiges.
E ncore debout, montrent le prestige

D u cordon sécuritaire d’antan,
E paisseur des murs force lui donnant.

R avie m’a vision de l’appareillage
I llustrant bien, pour moi, le Moyen-Âge.
E st-il icelui que moult je préfère : «
Z izanie » dans l’art de poser les pierres,

P erturbant, certes, invincibilité,
R ehaussant pourtant, à mes yeux, beauté.
O ui, me seyent bâtis ainsi construits,
V ulnérables, mais de chaleur emplis…
E ntrailles des entrées sont explicites :
N ombreuses contraintes « fermaient » le site,
C ‘est-à-dire que très minime dut
E spoir être pénétrer pour intrus.

N ‘est peut-être pas la plus fortifiée,
O rnée d’attributs guerriers, la cité,
T émoignage du passé est. Plaisir
A i-je eu la mirant, avec le sourire !

* cf. info-bulle de votre dernière image !

Le Chevalier Dauphinois 25/11/2019 18:04

* Ayant 800 ans, j'ai bien connu Léonard (que je nommais amicalement Nanard).
* Avec mon ami Bayard, nous nous sommes bien amusés en Italie. L'alcool était succulent, les femmes étaient belles et les palais somptueux.
* C'est ainsi qu'en me voyant, mon "Nanard" a décidé de peindre une fresque.
* Haaa, ma prime jeunesse !..... C'était le bon temps, le temps de la gaudriole et de la liberté tant j'étais beau ! ! ! ! !
* Maintenant, je suis toujours aussi beau.... mais beau comme un vieux Chevalier plus souvent à pied que sur un destrier (c'est ce que je raconte dans les articles).... hihihi.